Né à Angers  en 1989, Aurélien Charrier commence la danse à l’âge de 10 ans auprès de Karine Rentien et poursuit avec Florence Guichard au Conservatoire d’Angers en jazz.
 

    Il entre au Conservatoire de Paris en 2006 pour se former au contemporain auprès de Sabine Ricou et Catherine Vesque.

  En 2007, il intègre le Junior Ballet contemporain du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP). Sous l’égide de Silvia Bidegain, il danse Esplanade de Paul Taylor et L’Entrouvert, la création de Christine Bastin pour le Junior Ballet. Il travaille entre autres avec Jean-Claude Gallotta, Toméo Vergès, Carolyn Carlson, Mariko Oyama (pour Josef Nadj), Karim Sebbar, Andy DeGroat pour des reprises de pièces ainsi que Héla Fattoumi et Eric Lamoureux au Louvre.

    En mai 2009, il reçoit  le certificat d’interprétation en danse contemporaine avec la mention Très Bien. Aurélien danse cette même année Le Roi Roger à l’Opéra Bastille, mis en scène par  Krzysztof Warlikowski  et chorégraphié par Saar Magal. 


    Il rejoint le Ballet Preljocaj en Aout 2009.

   En 2016, il danse dans "La Table" en Hôpital à Marseille et au Festival Danse en chantier avec le ZEMMOURBALLET.