servi au volant

Marysole Gagnière

Lundi 24 août 2020

Titre: Sphinx

Musique: Music to draw to : satellite de Kid Koala

Chorégraphie et interprétation: Marysole Gagnière

Crédit photo: Paula Bouchard

Note d'intention: 

Au début de l’année 2020, j’ai amorcé un projet solo pour questionner ce que je porte et ce vers quoi je tends, en tant que femme et mère quarantenaire dont les enfants deviennent adultes. Une quête de sérénité dans un corps et un esprit en mutation.

En cette époque qui remue et fragilise nos repères et nos acquis, la vulnérabilité humaine devient omniprésente. La mienne, la nôtre. Je remarque que mon désir de légèreté et de douceur s’intensifie davantage. De même, la résilience dont nous devons faire preuve de façon intime et collective m’émeut et cherche à s’insinuer dans la performance.

Biographie de l'artiste:

La Montréalaise Marysole Gagnière utilise la danse pour exprimer son bouillonnement depuis son tout jeune âge. Elle entreprend des études en interprétation et création en danse contemporaine à l’UQAM au baccalauréat (1997) et en maîtrise (2000). Elle s’intéresse à la fonction de l’art en société et au travail chorégraphique comme moyen de réfléchir à l’actualité du Monde. Elle s’installe dans la campagne montérégienne peu après la naissance de son premier fils (2001), où elle développe sa théâtralité et prend part à de nombreux événements culturels et sociaux (Festival des arts de Valleyfield, Journées de la Culture, créations collectives en organismes communautaires...) dans des performances interactives et in situ pour s’approcher d’un public régional souvent néophyte. Elle co-crée le spectacle de théâtre jeunesse Poussera, poussera pas, diffusé en milieux scolaires (2009-10). Quand sa famille adopte l’Estrie (2011), elle s’investit comme interprète auprès de la compagnie de danse Sherbrookoise Axile (2012-2014) et pour des projets in situ de la compagnie Sursaut (2015) et de la chorégraphe Elise Legrand (2016). Parallèlement, l’essai chorégraphique biographique La Traversée du Phénix voit le jour pour être présenté à Montréal (2012) et en vitrine à Sherbrooke (2013) ainsi que le projet solo Ce qui compte, présenté à Sherbrooke (2015) et Cap à l’aigle (2016). Le travail créatif de Marysole est stimulé par les expérimentations et le métissage des disciplines artistiques. Elle s’associe avec la peintre montréalaise DRAMIS pour deux collections (Reflecto en 2012 et Persona en 2013), elle collabore avec la cinéaste Marie-Lou Béland pour le court métrage La Grosse Classe (inspiré d’un poème de David Goudreault, 2015) et elle expérimente en banc d’essai public le projet in situ La Mécanique du Mur avec l’artiste en art visuel Abigail Bajofer (Sherbrooke, 2017). Sa fascination pour le geste humain, tant dans sa posture répétitive et désincarnée que dans la charge intime et profonde qu’il contient en instants critiques, lui fait souhaiter une expérience de partage plus directe avec le public. Le spectacle nomade et performatif Nous est donc créé, grâce au soutien du CALQ et du Centre des arts de la scène Jean Besré de Sherbrooke où elle obtient résidence (2018). Il est présenté en divers contextes de proximité avec les spectateurs estriens (été 2019). Le tableau Planète Plastique extrait du projet est présenté de façon indépendante et expérimentale dans le cadre l’événement RURART (printemps 2019) ainsi que chez Sporobole, Centre en art médiatique de Sherbrooke, en s’intégrant à une installation vidéo (février 2020). Actuellement, Marysole œuvre à un nouveau projet solo introspectif intitulé Sphinx.

Liens: 

http://www.sporobole.org/evenements/performance-marysole-gagniere-et-annie-deslongchamps/ 

 

https://www.youtube.com/watch?v=adZQhee6wmM 

 

https://www.youtube.com/watch?v=mEK70JbXVQA&t=49s 

 

https://www.youtube.com/watch?v=1962yQjxcWA 

 

https://www.youtube.com/watch?v=QwgLEs2MjTU 

 

https://www.facebook.com/marysole.gagniere 

  • Noir Vimeo Icône
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube
  • Noir Twitter Icon

Résidence Annuelles 2020 et 2021 au CASJB | Arts de la Scène Estrie

en partenariat avec la Ville de Sherbrooke