servi au volant

Sandrine Martel-Laferrière

Samedi 22 août 2020

Titre: Une gigue sur le cœur

Musique: Nans Bortuzzo

Chorégraphie et interprétation: Sandrine Martel-Laferrière

Crédit photo: Valérie Sangin

À propos: 

Le cœur guide les émotions, bat la mesure et s’émeut de nos amours. On le suit, on l'entraîne, il réagit, s’adapte à nos gestes, aux besoins du corps, à son mouvement. Ces phénomènes sont à la source de la pièce Une Gigue sur le cœur.

 

Pendant cette expérience, une gigueuse face à elle-même tente de danser sur le rythme de son propre cœur. Une performance rendue possible grâce à un dispositif technologique qui permettra de faire entendre un son synchronisé aux battements cardiaques de l’interprète.

Biographie de l'artiste:

Amoureuse à la fois de l’énergie des danses folkloriques et de l’aspect physique, fougueux et viscéral de la danse contemporaine, Sandrine Martel-Laferrière se promène entre ces deux mondes… et parfois même elle les allie! 

C’est pendant ses études en ballet à l’École Pierre-Laporte qu'elle découvre cet amour partagé. Désireuse d’en apprendre davantage sur ces deux genres de danse, elle complète deux formations d’apprentie en danses folkloriques et percussives (avec Les Sortilèges danses du monde et le [ZØGMA] collectif de folklore urbain) et se forme aussi en danse contemporaine à l’UQAM, à la Ailey school (École d’Alvin Ailey, New York) et grâce à divers cours et stages donnés à Montréal, à New York et en Europe. On a donc pu la voir danser autant avec des compagnies de danses folkloriques (Les Sortilèges danses du monde et [ZØGMA] collectif de folklore urbain) que pour des chorégraphes de danse contemporaine (dont Manon Oligny et Benjamin Hatcher). Alliant fréquemment ces deux pratiques, elle collabore depuis 2009 avec de nombreux artistes de la BIGICO (diffuseur spécialisé en gigue contemporaine) à titre d’interprète mais aussi de chorégraphe. 

Sandrine est une interprète très physique qui s’investit corps et âme dans ses projets mais aussi dans son entraînement. Toujours en train d’expérimenter de nouvelles approches pour optimiser sa condition physique, elle a d’ailleurs fini par travailler comme éducatrice physique en parallèle à sa carrière de danseuse. Aussi, elle s’intéresse particulièrement à la qualité de mouvement, aux dynamismes et aux diverses énergies avec lesquelles nous travaillons comme danseurs. Désirant multiplier ses possibilités gestuelles, elle complète en 2016 des études de maîtrise en interprétation à l’UQAM dans lesquelles elle travaille avec le cadre Laban et plus spécifiquement avec les notions reliées à l’Effort-Shape. À travers son travail d’interprète et ses chorégraphies, elle souhaite désormais nous offrir une danse à la fois physique et sensible laissant entrevoir la charge émotive qui se cache derrière un corps performant et athlétique. 

Lien:

https://www.quebecdanse.org/repertoire/sandrine-martel-laferriere/

  • Youtube
  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Vimeo sociale Icône

Résidence Annuelles 2020 et 2021 au CASJB | Arts de la Scène Estrie

en partenariat avec la Ville de Sherbrooke